L’alliance des Licoornes change de présidence. Jeudi 7 mars, le Conseil d’administration des Licoornes a élu Maud Sarda et Adrien Montagut-Romansà la tête de l’alliance des coopératives de la transition, en remplacement de Bastien Sibille. 

Le binôme oeuvrera "à poursuivre la montée en puissance de notre alliance, afin de transformer radicalement l’économie : vers plus de démocratie économique et plus d’engagements pour la transition sociale et environnementale à la hauteur des enjeux auxquels nous sommes confrontés", souhaite le mouvement sur sa page Linkedin. Et de lister quelques chantiers prioritaires comme :
  • le financement des coopératives de la transition,
  • le développement des solutions pour encourager les citoyennes et les citoyens à consommer moins et mieux,
  • le développement de l’association,
  • et le partage du projet commun, inscrit dans son Manifeste


A lire aussi :
La harde des Licoornes grandit

Bestiaire alternatif

"Notre objectif ? Prouver que dans tous les secteurs d’activité, des alternatives sociales et éco-responsables existent, des alternatives économiques ancrées dans un juste partage de richesses et de pouvoir, dans des valeurs coopératives anciennes et pourtant d’une grande modernité. L’heure de l’Economie sociale et solidaire a sonné !", veut croire Maud Sarda. Alors que l'ère des valorisations délirantes des licornes semble révolue, les Licoornes ont plus que jamais une carte à jouer pour redonner du sens à l'économie. 

La rédaction